Dans tout trading, il y a risque d’arnaque. Et la cryptosphère n’y échappe malheureusement pas. Il faut donc être prudent, et bien se renseigner avant d’utiliser une plateforme.

Les bons gestes à adopter pour éviter les arnaques

Dans un premier temps, il convient de faire preuve de bon sens. Si on vous propose un risque d’investissement très bas ou un taux de rendement haut, comme dans “trop haut pour être vrai”, ça devrait déjà commencer à éveiller vos soupçons.

Les arnaques crypto fonctionnent sur le même principe comme toutes les autres escroqueries. Si votre interlocuteur manque de transparence et s’adresse à vous en utilisant des tournures de phrases très compliqués et un vocabulaire très pointu, il y a des chances pour qu’il essaye de “noyer le poisson”.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à aller consulter les différents sites qui recensent les arnaques. Renseignez-vous !

Se renseigner auprès des autorités compétentes

L’AMF, l’Autorité des Marchés Financiers, possède une liste régulièrement mise à jour avec toutes les arnaques dénoncées. La liste est longue, mais toutefois non-exhaustive. Ne pas être sur le site de l’AMF ne veut pas dire qu’il ne s’agit pas d’une escroquerie, malgré que certains s’en vantent pour attirer les clients.

Sur le Registre des agents financiers, le Regafi, vous pouvez également vérifier que la plateforme ou l’agent est bien habilité à exercer une activité bancaire.

 

Savoir dans quoi on met les pieds avant d’investir

Comme de nombreuses personnes pensent qu’il est facile de s’enrichir grâce aux crypto-monnaies, et les arnaqueurs se servent de cette méconnaissance du sujet pour prendre des malheureux dans leurs filets.

C’est pour cette raison qu’il faut bien connaître la technologie blockchain en général, mais aussi les forces et les faiblesses de l’actif dans lequel vous investissez. Avoir ses connaissances vous permettra d’avoir un meilleur avis, et de mieux discerner le vrai du faux.

Admettons qu’il est trop tard, et que vous vous êtes fait avoir, et avez déjà acheté des actifs numériques sur une ICO douteuse. Vous pourriez être victime d’une escroquerie à la sortie. Dans une escroquerie à la sortie, une ICO recueille généralement de l’argent puis disparaît sans transmettre de jetons aux investisseurs, ou émettant des jetons sans valeur. Cependant, il n’y a pas que les ICO qui le font. Les bourses de change malhonnêtes peuvent utiliser des tactiques similaires, prétendant que des pirates informatiques ou une mauvaise gestion de fonds pour détournant secrètement les fonds des clients.

Prendre son temps

Dernièrement, rien ne presse jamais, vous trouverez toujours une véritable opportunité d’investissement, qui pour le coup vaudra vraiment la peine. Il est inutile de vous jeter dans la gueule du loup sans prendre le temps de mesurer l’environnement. Chaque chose en son temps !

 

 

OneCoin : une arnaque planétaire

L’une des arnaques dont on entend le plus parlé est encore d’actualités. Il s’agit de Onecoin, une véritable pyramide de Ponzi. Les personnes pensent investir dans un token et une technologie blockchain. Sauf que ce token est inexistant. Les personnes investissent donc dans du “néant”.

L’entreprise incite lesdits investisseurs à pousser leur entourage à aussi investir dans le Onecoin (pour ne pas dire les enrôler). Ils reçoivent alors une récompense en Onecoin (toujours du vent) à chaque nouvelle recrue. En fait, chaque nouvel investisseur est en fait la rémunération de celui juste au-dessus. Un peu comme le parrainage dans les jeux vidéos. Et c’est ainsi que fonctionnent les systèmes en pyramide.

 

Des arguments réfutables

Si certains investisseurs ont ainsi reçu de grosses sommes, certains n’en ont jamais vu la couleur.

Si OneCoin est réellement utilisé par des millions de personnes, comme le proclame l’entreprise, pourquoi n’y a-t-il aucun endroit où vous pouvez dépenser ces tokens ni les utiliser ? Avec une clientèle potentielle aussi importante, il serait évident pour les commerçants d’accepter OneCoin comme mode de paiement. Le XRP est déjà utilisé comme moyen de paiement sur Woocommerce, et même pour faire ses courses. De même, le bitcoin est accepté comme méthode de paiement chez de nombreux commerçants.

 

À lire aussi : WooCommerce, les retombées de l’intégration du XRP

 

Malgré le fait que Onecoin se réclame une technologie blockchain ouverte, il n’y a aucun détail sur leurs opérations ou même sur cette fameuse blockchain.

D’autre part, une cryptomonnaie est toujours transparente à cause de la technologie blockchain qui l’accompagne. Mais alors comment l’entreprise de OneCoin peut-elle prétendre qu’ils veulent rendre la cryptomonnaie transparente alors que c’est déjà le cas ?

Rappelons-le, une blockchain est un registre dans lequel les informations sont regroupées en  » blocs  » puis enregistrées. Une blockchain peut être publique ou bien privée.

 

 

Dans une blockchain publique, toutes les informations pertinentes peuvent être vues en temps réel et accessibles à tous.

La blockchain est un moyen facile et étonnant d’assurer la transparence, mais OneCoin a refusé de le faire malgré son pseudo souci d’ouverture et de transparence… Il ne serait guère surprenant si OneCoin n’avait en fait pas de blockchain.

Un faux minage

Miner est le processus par lequel sont acquis les tokens. Le processus  » minier  » peut varier d’un protocole à l’autre. Prenons l’exemple du bictoin (puisque le XRP n’est pas une cryptomonnaie minée). Pour exploiter le bitcoin, vous devez résoudre un problème mathématique complexe qui devient de plus en plus complexe à mesure que de plus en plus de gens tentent de l’ « exploiter ». En raison de l’augmentation de l’utilisation et de la popularité de Bitcoin, le mining est devenu difficile et des équipements spécialisés ont été développés, lesquels sont dédiés uniquement à l’exploitation minière de ce token. Ce qui la rend difficile  à exploiter.

OneCoin n’a pas de processus de mining. C’est ainsi que OneCoin est  » exploité  » :

  1. Donner de l’argent à Ruja Ignatova (PDG de OneCoin) pour un tarif déterminé
  2. Ce montant de OneCoin est simplement créé à partir de rien et vous être crédité

Il n’y a pas de plateforme qui vous permet d’échanger des OneCoin. D’autres crypto moins connues et considérées comme sans valeur peuvent être échangées sur différentes plateformes telles que Poloniex, Bittrex, Kraken, Bitfinex. Mais OneCoin n’est échangé sur aucune d’entre elles, ni même ailleurs.

L’appât du gain

La raison principale derrière OneCoin est un mensonge qui est perpétué par des gens qui cherchent à se faire de l’argent rapidement. La seule façon de voir les profits, c’est d’amener plus de gens à investir de l’argent, et d’utiliser cet argent pour payer les utilisateurs déjà existants… Un système de Ponzi donc comme nous en parlions un peu plus haut, qui peut s’effondrer et faire perdre à de nombreuses personnes tout leur argent  » investi « .

Une réponse typique d’un promoteur OneCoin sera « Ils ont peur de nous ! »

Il n’y a pas de raison d’avoir peur. La seule chose dont OneCoin est capable, c’est de prendre l’argent durement gagné de gens qui ne se doutent de rien.

Fonctionnement de OneCoin

En fonction de ce qu’un affilié dépense pour un forfait, il se voit attribuer un nombre spécifique de OneTokens.

  • Démarreur – 1000 jetons
  • Trader – 5000 jetons
  • Pro-Trader – 10 000 jetons
  • Négociant exécutif – 30 000 jetons
  • Tycoon Trader – 60 000 jetons

Ces jetons sont « échangés » sur ce que OneCoin appelle le « OneExchange ».

Se faisant passer pour une monnaie cryptée, les OneTokens de OneCoin ne sont rien de plus que des points Ponzi, liés au taux d’afflux d’argent frais dans l’entreprise via les affiliés :

Plus le nombre de personnes qui adhèrent au concept OneCoin est élevé, plus la popularité et la valeur de la monnaie sont élevées. Pour dire les choses encore plus simplement : plus OneCoin est populaire, plus la valeur du soi-disant actif est élevée.

Conclusion, lorsqu’on trade, mieux vaut faire attention. Ne pas croire le premier venu et surtout bien se renseigner. Cela semble peut-être une évidence, et certains d’entre vous se disent sûrement que c’est bien bête de se laisser avoir de la sorte. Mais tout n’est pas aussi évident quand on se retrouve au “cœur de l’action” dirons-nous.