L’un des principaux services de paiement au monde, Western Union, déclare qu’il est en train de travailler sur des passerelles de crypto-actifs et d’autres solutions pour des essais relatifs aux technologies Ripple.

La responsable Asie Pacifique, Molly Shea, a annoncé récemment qu’à l’ère du digital, les clients sont en demande d’un niveau toujours plus élevé d’efficacité. Ceci implique pour les services de paiement qu’ils doivent mettre en œuvre tout ce qui leur est possible pour rester compétitifs.

C’est pour cette raison que l’entreprise a décidé de tester les solutions que propose Ripple pour les services de paiement de la Western Union.

Nos client attendent un service connecté sans faille. Pas seulement rapide. Ils attendent que tout s’effectue aussi rapidement que les autres applications qu’ils possèdent peuvent. Nous nous devons donc de garder une longueur d’avance, et de voir au-delà de leurs attentes futures. Nous nous devons de diriger le marché des transferts de fond, au fur et à mesure de l’évolution de leurs besoins et de leurs portefeuilles.

Molly Shea

Tester les solutions de paiement Ripple

De plus, Shea a confirmé que la Wester Union poursuit ses essais avec la suite de solutions de paiement de Ripple. La société examine xRapid – qui utilise l’actif numérique XRP – depuis plusieurs mois maintenant.

Nous sommes ouverts à l’exploration de toute opportunité d’affaire. En particulier celles qui nous donnent l’opportunité d’offrir davantage de choix à nos clients. Les chaînes de bloc et l’espace de crypto-circulation évoluent rapidement. Et nous continuons d’explorer ses possibles applications pour notre entreprise.

À titre d’exemple, nous coordonnons des essais avec Ripple pour certains secteurs. Le US dollar et le peso mexicain en sont un exemple.

 

 

Shea a ajouté que les options choisies vont devoir être légitimes et acceptables partout dans le monde, pour l’utilisation des consommateurs. Elle a également fait remarquer qu’ils avaient, dans le cadre de ces recherches, investi auprès du Digital Currency Group. Il s’agit d’un fond fournissant des renseignements sur les industries de pointe en ce qui concerne les chaînes de bloc et l’espace de circulation de la crypto-monnaie.

Je pense que c’est passionnant. Il s’agit de rester bien renseignés sur les avancées faites dans ces types de technologie, et comment elles deviendraient applicables à ce que nous voulons faire.

La Western Union est prête pour adopter n’importe quel type de devise

 

Le président des virements internationaux de la Western Union, Odilon Almeida, a également affirmé que la compagnie était « prête pour adopter n’importe quel type de devise », potentiellement la crypto-monnaie.

Il a déclaré qu’il n’y avait pas de grande différence entre la crypto-monnaie et les paiements digitaux habituels. Selon lui, la position de l’entreprise sur le long terme lui permet d’être préparée au lancement de n’importe quel type de devise, ce qui inclue aussi celles basées sur les chaînes de bloc. Il a ajouté :

Nous opérons déjà avec 130 devises. Si un jour nous sentons que la bonne stratégie est d’introduire les crypto-monnaies sur notre plateforme, sur le plan technologique, ce ne serait qu’une devise de plus. Je pense que les crypto-monnaies peuvent devenir une option de devise ou d’actif de plus que s’échangeront les gens et les entreprises partout dans le monde. Si cela arrive, nous serons prêts.

 

Tandis que la Western Union et le xRapid de Ripple s’emploient à accélérer les paiements internationaux, ces essais pilotes pourraient grandement faire avancer vers cet objectif.

Pour rappel, Ripple était sous les feux des projecteurs récemment, après le renvoi de Cory Johnson et la suppression de son poste. Tom Channik, le porte-parole de Ripple, a dit que Ripple avait supprimé de manière définitive la position de Johnson, et considère ses années au sein de l’entreprise comme un grand succès.

Fondée en 1851, il y a 168 ans de cela, la Western Union propose depuis des services de transfert de fonds, permettant ainsi aux consommateurs d’envoyer les leurs au-delà des frontières, et dans de multiples devises. La société a envoyé plus 300 billions $ en 2018. Son réseau compte plus de 550 000 points de vente ; plus que tous ceux de Starbucks et McDonald présents dans le monde.

Bien que la crypto-monnaie XRP – une partie de la solution xRapid – soit peut-être le plus connu des produits de Ripple Labs, ce n’est cependant l’unique. 
La compagnie propose aussi une solution xCurrent, qui utilise la technologie des chaînes de bloc, mais pas nécessairement les XRP, pour permettre aux banques et autres institutions à caractère financier de communiquer entre elles avant, pendant et après une transaction trans-frontière.