SWIFT se rapproche pas à pas de la vitesse de Ripple

La Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication, mieux connue sous le nom de SWIFT, a réalisé avec succès un paiement transfrontalier de l’Australie à Singapour. Ce paiement a été réalisé en seulement 13 secondes dans un nouveau processus que le géant international du traitement des paiements expérimente.

Le partenariat avec MoneyGram ne semble pas s’avérer fructueux

En juin 2019, un partenariat entre Ripple et MoneyGram, la centrale de règlement transfrontalière a été annoncé.

Mais bien que les nouvelles aient pu faire monter en flèche le cours des actions MoneyGram, elles n’ont pas fait grand-chose pour Ripple et XRP, qui n’a fait que baisser davantage depuis lors.

Est-ce que Ripple perd rapidement du terrain au profit de SWIFT, ou est-ce que le mouvement MoneyGram est suffisant pour assurer la place de Ripple dans l’espace de règlement transfrontalier ?

Swift a l’appui de grandes banques comme HSBC

Dans son dernier essai à échelle mondiale, SWIFT, considéré désormais comme le géant du traitement des paiements interbancaires, a réalisé une transaction transfrontalière entre l’Australie et Singapour en seulement 13 secondes. L’essai consistait à intégrer l’actuel Global Payments Innovation Instant de SWIFT au service de paiement natif de Singapour appelé FAST. Dix banques au total ont participé à l’essai, y compris des grandes banques comme HSBC et la Banque Royale du Canada.

SWIFT a utilisé la technologie de la blockchain similaire à celle sur laquelle Ripple s’appuie pour renforcer ses systèmes de paiements transfrontaliers, mais elle a découvert qu’elle était trop « difficile » à mettre en œuvre pour une petite marge d’amélioration seulement.

Swift met 13 secondes, Ripple la moitié

Une transaction de 13 secondes représente le double du temps qu’il faudrait pour qu’une transaction Ripple soit conclue. Néanmoins, tout ce qui dure moins d’une minute est probablement négligeable pour l’utilisateur moyen ou le client bancaire, qui considérerait l’une ou l’autre solution de paiement transfrontalier comme plus que suffisante. Avec des vitesses comparables à celles de Ripple, il n’est pas trop surprenant de voir que ses concurrents en terme de vitesse de paiement ont du mal à rivaliser.

Ripple est le leader mondial en terme de vitesse de paiement transfrontalier, mais ce marché est de plus en plus convoité, c’est ce que Swift démontre en travaillant d’arrache-pied pour atteindre une vitesse de paiement rivalisant avec Ripple. Ripple travaille toujours sur les différents systèmes où le XRP peut être présent. Par exemple, depuis avril 2019, Il est désormais possible d’envoyer des XRP par mail avec Microsoft Outlook. Ripple ne cesse de se développer sur sa cryptomonnaie et sur ses services transfrontaliers, l’entreprise est présente sur tous les fronts !