Ripple continue à se développer et son besoin en personnel augmente. On sait que l’entreprise souhaite se conformer au plus près aux réglementations en vigueur. Dans une récente offre d’emploi, la société de solutions de paiement a annoncé rechercher un analyste BSA pour optimiser sa conformité avec la loi américaine du Bank Secrecy Act (BSA).

Le Bank Secrecy Act

Selon le site officiel de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC), le BSA est une loi qui oblige les institutions financières à coopérer avec les réglementations, les activités de supervision et les mesures d’application pour prévenir et détecter le blanchiment d’argent. Créée en 1970, la loi permet à l’OCC de procéder à des examens réguliers des banques, des associations fédérales d’épargne et autres pour s’assurer de leur conformité. Dans ce cadre, l’OCC travaille avec l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) et le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) du département du Trésor américain pour faire appliquer le BSA.

Des recherches pour se plier aux réglementations

À cet égard, la fiche de poste publiée par Ripple vise un professionnel en mesure de « surveiller et enquêter » sur les activités du registre XRP. De cette façon, une activité inhabituelle sanctionnée par le BSA serait immédiatement détectée. L’analyste aura pour mission d’effectuer un suivi quotidien de l’activité sur le XRPL. De ce fait, il ou elle doit être formé(e) pour enquêter et analyser les transactions.

En début d’année, Ripple a lancé un site web où les utilisateurs peuvent signaler toute activité inhabituelle. Les utilisateurs peuvent ainsi y signaler des escroqueries, des sites de phishing, des soupçons sur d’éventuelles violations du BSA et toute activité potentiellement illégale. Sur le site web, cependant, Ripple apporte également les précisions suivantes :

(…) il est important de comprendre que Ripple ne possède pas le XRP Ledger et que les utilisateurs du XRP Ledger ne sont pas des clients de Ripple. Par conséquent, Ripple n’a pas le pouvoir d’annuler des transactions, même dans le cas d’une perte financière déclarée.

Un travail minutieux et important

Selon l’annonce, l’analyste BSA recherché par Ripple utilisera également des techniques analytiques pour détecter les modèles de transaction sur le registre XRP, générer des rapports pour le FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network) et d’autres agences de sécurité, et développer des outils pour surveiller les transactions et enquêter sur les activités inhabituelles. En outre, le candidat doit posséder les compétences suivantes :

Résumer, documenter, communiquer clairement et en temps utile les conclusions et les mesures recommandées à la direction de la conformité et/ou aux autres parties prenantes internes, le cas échéant. Identifier toute lacune existante et formuler des recommandations pour améliorer le processus de déclaration d’activité suspecte et les autres contrôles liés à la lutte contre le blanchiment d’argent.

Enfin, la société de solutions de paiement a une vingtaine de postes ouverts en ce moment. Ripple est à la recherche de divers professionnels pour développer ses activités. Les emplois vont de l’ingénierie à l’intégration, en passant par le domaine juridique et le secteur des produits, entre autres. Les postes sont ouverts à San Francisco (États-Unis) et à Tokyo (Japon) par l’intermédiaire de SBI Ripple Asia.

 

Tuto : Acheter des Ripple XRP