Une société japonaise de transfert de fonds utilisera Ripple ODL pour les transferts d’argent vers les Philippines

La première mise en œuvre d’un service de liquidité à la demande au Japon aide Ripple à favoriser l’adoption de services basés sur les cryptomonnaies.

Mettant en avant l’utilisation des cryptomonnaies dans les transferts monétaires, Ripple est devenu un partenaire reconnu des institutions traditionnelles qui souhaitent réorganiser leurs services de transfert de fonds transfrontaliers. Poussant cette vision plus loin, Ripple a annoncé un nouveau partenariat avec la société japonaise SBI Remit pour transformer les paiements de transferts de fonds du Japon vers les Philippines.

Le dernier partenariat de Ripple verra la participation du service de paiement mobile Coins.ph et de la plateforme d’échange d’actifs numériques SBI VC Trade afin de proposer une option de transfert de fonds moins chère à ses clients. Cela sera rendu possible grâce à l’utilisation de XRP pour éliminer les coûts de préfinancement.

Premier service ODL déployé au Japon

Selon le communiqué officiel, la mise en œuvre du premier service de liquidité à la demande (ODL) au Japon aide Ripple à favoriser l’adoption de services basés sur les cryptomonnaies. Nobuo Ando, directeur représentatif de SBI Remit, a déclaré que le lancement d’ODL au Japon n’est qu’un début, et qu’ils sont impatients de continuer à pousser la prochaine frontière de l’innovation financière, au-delà des paiements en temps réel aux Philippines, mais aussi dans d’autres parties de la région.

Cette annonce reste dans la lignée de l’intention de Ripple d’étendre ses services pour les marchés de l’Asie-Pacifique (APAC), alors qu’il continue de voir les transactions augmenter de 130% d’une année sur l’autre. Un rapport récent a également montré que les ventes de XRP de Ripple ont augmenté de 97 % au premier trimestre, parallèlement à la demande croissante pour son service ODL.

Malgré le conflit entre Ripple et la Securities and Exchange Commission des États-Unis concernant le procès sur les titres XRP, Brad Garlinghouse, le dirigeant de Ripple, a informé que la société n’avait pas subi de revers dans la région APAC.

« Nous avons été en mesure de continuer à développer l’activité en Asie et au Japon parce que nous avons eu une clarté réglementaire sur ces marchés », a déclaré Garlinghouse.

Ripple a récemment nommé un nouveau directeur général chargé de planifier sa feuille de route pour se développer dans la région de l’Asie du Sud-Est.

En faisant appel à l’ancien dirigeant d’Uber, Brooks Entwistle, l’Asie du Sud-Est de Ripple a doublé ses plans d’expansion face aux régimes assez complexes et spécifiques à chaque pays du marché.

Découvrir comment investir dans le XRP.