Cours et valeur du Zcash (ZEC)

1 ZEC =

USD 0

0 %

1 ZEC = 0.00 USD
Variation ZEC - 24h +0.00 USD
Variation % - 24h -0.00%
Variation % - 7j 0.00%
Variation % - 14j 0.00%
Variation % - 30j 0.00%
Variation % - 60j 0.00%
Market cap 0.00€
Total volume trade - 24h 0.00€

Nos Prédictions XRP 2020

Ci dessus Ripple France vous propose le cours du Zcash ZEC et sa valeur en temps réel. Sa valeur de comparaison est ici le Dollar US car c’est la monnaie la plus communément prise comme référence dans ce domaine. Le graphique ici présent peut etre personnalisé en fonction de la période que vous sélectionnez : heure, jour, mois ou année. Nous travaillons actuellement sur l’amélioration de nos graphiques pour vous proposer des éléments graphiques encore plus qualitatifs.

L’équipe Ripple France

Consultez le cours et valeur des autres cryptomonnaies !

Cours du Ripple XRP Cours Ethereum ETH Cours Binance Coin BNB
Cours Bitcoin BTC Cours du Bitcoin Cash BCH Cours du Cardano ADA
Cours du Dash Cours du EOS Cours du IOTA MIOTA
Cours du NEO Cours du Omise GO OMG Cours du Ontology ONT
Cours du Tether USDT Cours du Tron TRX Cours du Waves WAVES
Cours du USD Coin USDC Cours Ethereum Classic ETC Cours du Stellar XLM
Cours du Bytecoin BCN Cours Chainlink LINK Cours du Dogecoin DOGE
Cours du USD Coin USDC Cours du Libra Cours du Lisk LSK
Cours du TrueUSD TUSD Cours du Zcash ZEC Cours du Huobi Token HT
Cours du Monero XMR Cours du NEM XEM Cours du Tezos XTZ
Cours du Pundi X NPXS Cours du Holo HOT Cours du BitTorrent BTT
Cours du Maker MKR Cours du Qtum QTUM Cours du Litecoin LTC

Qu’est ce que le Zcash ?

Zcash est une cryptomonnaie visant à améliorer la confidentialité pour ses utilisateurs par rapport à d’autres cryptomonnaie telles que le Bitcoin. Comme Bitcoin, Zcash a un nombre total fixé à 21 millions d’unités.

Les pièces Zcash sont soit dans une pool transparente, soit dans une pool protégée.

En décembre 2017, seulement 4% environ des pièces Zcash étaient dans une pool protégée. En effet, cette année là, la plupart des programmes de portefeuille de cryptomonnaie ne prenaient pas en charge le Zcash et aucun portefeuille en ligne ne les supportait.

pool_zcash

Une “pool” est l’endroit où vous miner des cryptomonnaies.

Zcash offre aux négociants privés la possibilité d’une “divulgation sélective”, permettant à l’utilisateur de montrer les transactions qu’il a effectué aux autres mineurs de Zcash.

L’une de ces raisons est de permettre aux opérateurs privés de se conformer à la réglementation anti-blanchiment d’argent ou à la réglementation fiscale afin d’être totalement transparents aux yeux de la loi. 

La société Zcash a organisé des réunions virtuelles avec des organismes d’application de la loi partout aux États-Unis. Tout dans le but d’expliquer ses principes fondamentaux et a déclaré publiquement qu’elle n’avait pas développé la monnaie pour faciliter les activités illégales. En effet, le but de Zcash est certes de protéger les données personnelles des personnes recourant à ses services mais pas de les rendre invulnérable aux yeux de la loi.

 

Les caractéristiques du Zcash

Contrairement au Bitcoin, le Zcash est privé et auditable uniquement avec la permission de l’utilisateur. La protection des informations de transaction, de paiement sont cryptées et sécurisées. Le principal objectif de Zcash et de fournir une cryptomonnaie semblable au Bitcoin mais qui est plus sécurisée que ce dernier.

La technologie Zcash repose sur des preuves à zéro connaissance, qui permettent de valider les données de transaction sans révéler d’informations sur le montant et les parties impliquées. 

Zcash utilise des preuves de connaissance zéro (zero knowledge-proof) spécifiques appelées zk-SNARKs.

Zcash est construit sur des bases scientifiques solides et méticuleusement auditées par un protocole mis en vigueur par Zcash.

Ce protocole à code source ouvert a été créé par une équipe d’ingénieurs spécialisée dans la sécurité et ont commencé leur travail à l’origine depuis la base de code testée par Bitcoin Core. Zcash a été développé sur la base du code de Bitcoin.

Comment Zcash protège les données de transaction

Les adresses Zcash sont soit privées et appelées « z-adresses »  soit transparentes et appelées t-adresses ». Les adresses Z commencent par un “z” et les adresses T par un “t”.

Une transaction privées de z à z apparaît sur la blockchain du Zcash, il est donc possible de savoir qu’elle a eu lieu et que les frais ont été payés. 

zcash adresses

Mais les adresses et le montant de la transaction sont tous cryptés et ne sont pas visibles publiquement, c’est l’avantage du Zcash.

L’utilisation du chiffrement sur une blockchain n’est possible que grâce à l’utilisation de protection des données que Zcash met en avant.

Le propriétaire d’une adresse peut choisir de divulguer son adresse z et les détails de la transaction à des personnes ou à des tiers de confiance.

Les transactions entre deux adresses transparentes fonctionnent comme Bitcoin : l’expéditeur, le destinataire et la valeur de transaction sont visibles publiquement.

Alors que de nombreux portefeuilles et bourses utilisent aujourd’hui exclusivement des t-adresses, beaucoup se tournent vers des adresses protégées pour mieux protéger la vie privée des utilisateurs.

Les deux types d’adresses Zcash sont interopérables. Les fonds peuvent être transférés entre les adresses privées et des adresses transparentes.

Toutefois, il est important que les utilisateurs du Zcash comprennent les répercussions sur la protection de la vie privée du « shielding » ou de la suppression du « shielding » de l’information au cours de ces transactions.

Quelle est la preuve de connaissances zéro appliquée par Zcash ?

Le terme de « connaissance zéro » a vu le jour dans les années 1980 grâce au travail des chercheurs du MIT Shafi Goldwasser, Silvio Micali et Charles Rackoff. 

Avant leur travail historique, la plupart des systèmes de connaissances zéro étaient basés sur les propriétés de “solidité” du système d’échange. On a toujours supposé qu’un acheteur de cryptomonnaie pouvait être le malveillant dans n’importe quel scénario où ils essaieraient de tromper le vérificateur d’identité. Ces 3 chercheurs ont renversé l’idée en remettant en question la moralité du vérificateur d’identité au lieu de celle de l’acheteur. 

 Supposons que vous souhaitiez vous connecter à un site Web à l’aide d’un mot de passe. Le protocole standard est que le client (vous) écrira son mot de passe et l’enverra au serveur, le serveur hachera alors le mot de passe et l’assimilera au hachage qu’il a stocké dans son système. Si les valeurs correspondent, vous pouvez saisir le système.

Vous voyez l’énorme défaut de ce système, n’est-ce pas ? 

Le serveur a la version en texte clair de votre mot de passe, et votre vie privée est à la merci du serveur (le vérificateur dans ce scénario). Si le serveur est compromis ou attaqué, alors votre mot de passe sera avec la partie malveillante et les conséquences pourraient être désastreuses. Pour contrer ces scénarios, des preuves de connaissances nulles sont absolument essentielles et innovatrices dans tous les sens du terme.

Fermer