Santander-american-express-ripple-banques

Les services proposés par Ripple permettent de résoudre de nombreux problèmes que rencontrent les banques. Avec la mondialisation et l’évolution de plus en plus rapide de l’expansion du digital, il est primordial pour ces dernières de rester dans la course en répondant aux attentes de leurs clients. Parmi les grandes problématiques, ressortent en particulier celle de la rapidité des transactions transfrontalières – les mouvements bancaires peuvent prendre plusieurs jours – de la traçabilité desdits transferts, mais aussi de la transparence de l’état d’avancement et des coûts.

Santander et American Express utilisent les services de Ripple

Depuis 2017, les paiements effectués par les clients business d’American Express via la plateforme FX Internation Payments (FXIP) sont acheminés grâce à la technologie blockchain RippleNet. L’objectif était de permettre d’opérer des paiements transfrontaliers instantanés et traçables entre les États-Unis et les comptes bancaires de Santander UK.

 Ripple offre la possibilité de conversations instantanées entre l’expéditeur et le destinataire de fonds. Cela nous fournit une vraie opportunité d’alléger une grande partie des problèmes que rencontrent nos clients.

Un certain nombre d’autres institutions ont déjà expérimenté des projets similaires, y compris JPMorgan, UBS, le Crédit Suisse, Barclays et HSBC.

Cette collaboration avec Ripple et Santander représente la prochaine étape de notre voyage blockchain. C’est l’évolution de la façon dont nous déplaçons de l’argent à travers le monde.

Marc Gordon, vice-président exécutif et chef de l’information chez American Express.

 

Ce projet avait pour objectif premier d’ouvrir de nouvelles perspectives entre les États-Unis et le Royaume-Uni, mais également d’ouvrir des opportunités à l’international.

La plateforme de Ripple permet à toutes les parties impliquées de suivre le statut et le coût d’une transaction.

La crypto-monnaie « entrera en jeu plus tard »

Depuis 2017 déjà, la startup cherchait des moyens d’accélérer les paiements avec sa crypto-monnaie XRP. La nouvelle solution xRapid, lancée en Octobre 2018, pourrait changer la donne sur le marché des banques et des autres sociétés financières.

Pour le moment, la solution de Ripple la plus testée par les institutions financières est xCurrent, une technologie séparée de la cryptomonnaie et des jetons. Une banque ou une entreprise non-bancaire peut alors utiliser les services de Ripple pour réaliser des transactions d’une monnaie fiduciaire à une autre, sans avoir besoin d’une monnaie numérique comme intermédiaire.

Sergio Ermotti, PDG d’UBS, a déclaré sur CNBC qu’il n’était pas un grand adepte des cryptomonnaies, mais qu’il voyait néanmoins un avenir pour la technologie des chaînes de bloc.