Huobi bloque le trading de cryptomonnaie en Chine

Les utilisateurs chinois ne pourront plus trade de dérivés de cryptomonnaies sur la bourse Huobi dans le cadre d’une répression plus large des cryptomonnaies par le gouvernement.

La plateforme d’échange de crypto Huobi a mis à jour son document d’accord utilisateur, interdisant le trading de dérivés de crypto pour les clients en Chine.

Encore une fois la règlementation sur les monnaies digitale autres que le yuan numérique s’alourdit.

Selon la section mise à jour de l’accord de l’utilisateur du site Web Huobi Global, l’interdiction du trading des dérivés de crypto couvre les utilisateurs dans des juridictions telles que la Chine, Taïwan, Israël et l’Irak. Les autres pays interdits comprennent le Royaume-Uni limité aux clients de détail ainsi que la Bolivie, le Bangladesh et l’Équateur, pour n’en citer que quelques-uns.

L’interdiction du trading de dérivés de crypto s’ajoute également aux interdictions de longue date de l’utilisation de sa plateforme dans des endroits tels que Hong Kong, le Japon, Cuba, l’Iran, la Corée du Nord, le Soudan, le Canada et les États-Unis, entre autres. La plateforme a prévenu que les utilisateurs qui enfreignent ces restrictions risquent de perdre leur compte.

L’interdiction par Huobi du trading de dérivés de crypto pour les utilisateurs chinois est probablement due à une nouvelle répression des cryptomonnaies par les autorités de Pékin. Plus tôt en juin, la plateforme a empêché les nouveaux utilisateurs du pays de négocier des dérivés de crypto-monnaies tout en réduisant l’effet de levier autorisé de 125x à moins de 5x.

Les autorités chinoises ont fait monter les enchères ces dernières semaines, en ciblant même le secteur minier, près de 90 % des mineurs de bitcoin du pays ayant été contraints de fermer leurs portes.

Certaines entreprises ont commencé à se déplacer à l’étranger. On s’attend à ce que le taux de hachage du bitcoin connaisse sa plus forte baisse de difficulté avec une partie importante de la puissance de hachage du réseau hors ligne, du moins temporairement.

L’interdiction de Huobi réduit aussi probablement les options disponibles pour les traders de dérivés de crypto chinois. Les plateformes telles que Binance et OKEx seront probablement le prochain port d’escale pour ceux qui cherchent à négocier des contrats de cryptomonnaies à fort effet de levier.

Binance, pour sa part, a également fait l’objet d’une surveillance réglementaire accrue. Pas plus tard que la semaine dernière, le géant de la bourse a reçu des avis des régulateurs du Royaume-Uni, du Japon et de l’Ontario, au Canada.

Découvrir comment investir dans le XRP.