L’être humain étant ce qu’il est, nous avons tendance à agir par mimétisme, et par nous laisser entraîner par les autres. Cela s’applique aussi dans le monde des investissements et de la finance. Et cela s’applique donc dans la crypto-sphère. Les différentes émotions et sentiments par lesquelles passe la “foule” des personnes concernées par ce marché influencent de manière importante les tendances des cryptos. En d’autres termes, le marché des cryptos est dépendant de l’humeur de ses investisseurs. C’est ce qu’on appelle la psychologie des marchés crypto-financiers.

L’aversion de la perte

Pour bien comprendre ce phénomène, il faut tout d’abord saisir la notion d’aversion de la perte (aussi connue sous le terme de “loss aversion” en anglais). C’est-à-dire que fondamentalement parlant, un être humain aura tendance à préférer ne pas perdre ce qu’il possède, plutôt que de tenter de gagner davantage. Nous préférerions ne pas perdre 100plutôt que de gagner 100.

Et de fait, c’est cette peur qui altère notre capacité de décision et surtout notre capacité à générer un gain. La trop grande volatilité des actifs numériques ne permettant pas de prendre une décision produisant immédiatement de grands taux de réussite – ou du moins instables – la peur nous guide, nous fait attendre et manquer le moment idéal pour réaliser une transaction.

La cupidité et la peur sont les piliers fondateurs de tout marché. Il n’y a rien de mal à être avide ou craintif, mais seulement à partir du moment que nous comprenons comment ces émotions affectent notre prise de décision. 
L’aversion de la perte sera plus facilement gérable si nous nous établissons une ligne de conduite et un calendrier.

 

 

Au moment où les prix sont élevés, dans le cas où vous chercheriez à spéculer sur une base quotidienne ou mensuelle, alors, il est effectivement peut-être temps de sortir du marché. Mais si vous cherchez à récolter des gains encore plus importants, essayez de comprendre la technologie derrière les crypto-monnaies. Ainsi que la manière dont l’utilisation de ces crypto changent le visage de la scène financière mondiale.

Pour combattre cette aversion de perte qui anime tout être humain, il faut être capable de penser sur le long-terme. Ne voyez pas le gain ou la perte actuelle, voyez plus loin.

Les phases du marché selon Stan Weinstein

Pour bien comprendre comment un marché fluctue, nous pouvons nous appuyer sur l’analyse de Stan Weinstein, analyste et trader des années 80, reconnu dans le monde de la finance.
Il a divisé les états du marché en quatre phases cycliques.

Phase 1 : Fondation

Le stock forme une longue base horizontale sur le graphique. Une base est simplement une période au cours de laquelle le cours de l’action se déplace le plus souvent de manière horizontale plutôt que de suivre une tendance à la hausse ou à la baisse. La base se forme après une baisse du cours de l’action. Plus la base horizontale est étendue, mieux c’est. Plus elle dure, plus le signal de sortie sera haut. Le cours de l’action oscille habituellement au-dessus et au-dessous de la moyenne mobile de 30 semaines, tout en formant la base horizontale.

 


Moyenne mobile sur 30 semaines :

Le cours des prix sur un graphique hebdomadaire est comparé par rapport à la moyenne mobile sur 30 semaines, afin de déterminer la phase.  Le fait que le prix hebdomadaire et la moyenne mobile sur 30 semaines aient une tendance à la hausse, à la baisse ou horizontale, détermine la phase en cours.


 

Phase 2 : Accumulation

Le stock se détache de la base horizontale et commence à progresser au fur et à mesure du temps. Cela doit se produire lors d’une augmentation du volume. Dans le cas contraire, cela ne durera pas. Le stock doit également dépasser la moyenne mobile de 30 semaines au cours de cette période de rupture. Bien que l’action monte, la plus grande partie de la progression doit se produire au-dessus d’une moyenne mobile haussière de 30 semaines.

Phase 3 : Consolidation

L’action commence à suivre une tendance latérale à l’étape 3 et perd de l’élan vers le haut.  La moyenne mobile sur 30 semaines perd également sa pente ascendante et commence à se déplacer latéralement. L’évolution du cours de l’action se situe beaucoup plus au-dessus et au-dessous de la moyenne mobile aplatie de 30 semaines qu’elle ne l’a fait durant la phase 2. Le cours de l’action soit se dégrade en phase 4 après cette phase-ci, soit après une consolidation, retourne vers une autre phase 2 de progression.

Phase 4 : Chute

L’action se répartit sous la fourchette de négociation de la phase 3 et sous la moyenne mobile de 30 semaines à la phase 4, et continue de baisser surtout sous la moyenne mobile de 30 semaines. La moyenne mobile sur 30 semaines commence une longue pente descendante.

 

À lire aussi : Prédictions sur le cours du XRP pour 2019

 

Comme la majorité des actions montent et descendent avec le reste du marché boursier, il est très important de connaître l’état d’avancement des principaux indices boursiers. La plupart des actions suivront la tendance du reste du marché.  Si les principaux indices sont à l’étape 2, vous pouvez vous attendre à ce que la majorité des actions soient également à l’étape 2. La chose la plus importante à surveiller est le moment où le marché global passe en phase 4. Étant donné que la plupart des actions diminueront avec le reste du marché à ce moment-là, il serait prudent de se retirer des positions étendues et de rester prudent pendant que le marché baisse.

 

 

Conseils à garder en mémoire

  • Évitez d’acheter des actions dans les bases de l’étape 1 jusqu’à ce qu’elles se transforment en une avance de l’étape 2, car parfois le capital peut geler lorsqu’une base d’actions est établie pour une longue période de temps.
  • La meilleure occasion d’achat se situe lors du passage de la phase 1 à la phase 2.
  • Les consolidations de la phase 3 peuvent former soit un pic et mener à un déclin en phase 4, soit simplement une fourchette de négociation qui se transforme en une autre progression de phase 2.
  • Ne jamais conserver un stock qui est en baisse à l’étape 4, il peut entraîner des pertes importantes.

La phase dans laquelle se trouve le marché global a une grande influence sur les actions individuelles puisque la plupart des actions suivent la tendance du marché.

Cours du XRP


Les phases de Weinstein sont utilisées aujourd’hui encore par de nombreux traders, et ce pour divers actifs. Elles donnent une bonne idée du comportement du marché, et de ses fluctuations.