Si vous suivez les cours des cryptomonnaies ces derniers jours, vous avez pu constater des hausses fulgurantes pour le Bitcoin et les autres cryptomonnaies et des baisses aussitôt. Pourquoi cela s’est-il produit ? Nous vous l’expliquons dans cet article avec l’exemple des 3 premières cryptomonnaies : Bitcoin, Ethereum et XRP.
Bitcoin assiste à une correction technique le lendemain de l’un des plus grands pics de négociations le 26 juin 2019. Cela n’était pas arrivé depuis janvier 2018.

La première cryptomonnaie selon la capitalisation boursière se négocie actuellement à 10 849 USD, ce qui représente une baisse de quasiment 3000 USD par rapport au sommet de 13 880 $ atteint mercredi.

C’est la plus grande hausse au cours des 17 derniers mois.

Les indicateurs du bitcoin montraient que celui-ci était suracheté le 26 juin, cela en augmentait sa valeur. Après une vente massive du bitcoin, son prix chute. Ce n’est pas pour autant que le a drastiquement baissé. Il est toujours en hausse de 183% depuis le début du second trimestre de l’année. C’est sa meilleure performance sur trois mois depuis le dernier trimestre de 2017.

Ce qui est encore plus remarquable, c’est que l’ampleur des mouvements quotidiens des prix rappelle la frénésie du marché de la cryptomonnaie de janvier 2018.

Pour la première fois en plus de 17 mois, la fourchette de négociation quotidienne a grimpé au-dessus de 2 000 $.

La fourchette quotidienne moyenne de 358 $ observée jusqu’ici ce trimestre marque une hausse de 311 % par rapport à la fourchette quotidienne moyenne de 87 $ observée au premier trimestre.

La volatilité, représentée par la fourchette quotidienne des prix, a bondi au deuxième trimestre et pourrait demeurer élevée au cours des prochains mois, les experts prévoyant une hausse parabolique à de nouveaux sommets records de plus de 20 000 $.

Graphique du Bitcoin sur les 2 jours

Comme vous pouvez le voir, le prix du Bitcoin a baissé de 7,52% du 26 au 28 juin. Cette baisse n’est pas étonnante car le Bitcoin n’avait pas connu de hausse comme cela depuis décembre 2018. En effet, 2018 a été considéré comme l’hiver des cryptomonnaies.

Le Bitcoin a un nombre limité. Il n’y aura jamais plus de 21 millions de Bitcoin en circulation. C’est un facteur clé dans la valeur de Bitcoin et c’est crucial pour comprendre pourquoi la valeur de Bitcoin  a augmenté et baisse aujourd’hui.

L’évolution du XRP et de l’Ethereum

Les 5 premières cryptomonnaies : Litecoin, Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum et Ripple ont en moyenne baissé de -0,95%.

 Sur les cinq cryptomonnaies, Ethereum a offert aux investisseurs le meilleur rendement journalier ; il a augmenté de 0,8 % et son prix se situe désormais proche de 292,25 USD. Quant à la cryptomonnaie la moins performante du top 5, hier c’était le XRP ; il a baissé de 4,29%, ce qui a fait baisser son prix à environ 0,406671 USD. 

 

Modèles de prix à surveiller

Le 27 juin 2019 était un jour assez régulier pour toutes ces cryptomonnaies, elles ont fluctuées tout en restant dans les gamme de prix habituels. 

Il est cependant intéressant de garder un œil sur l’évolution des prix de ces cryptomonnaies.

Si vous recherchez des cryptomonnaies dans une nette tendance à la hausse, considérez Bitcoin et Ethereum. Ces deux-là ont été dans une nette tendance à la hausse au cours des 14 derniers jours.

Si vous cherchez des pièces de monnaie sans tendance claire, considérez XRP, Litecoin, et Bitcoin Cash ; ils ont été sans tendance au cours des deux dernières semaines.

Ripple et Ethereum 

Ethereum a enregistré 821 844 transactions sur sa blockchain au cours des dernières 24 heures ; c’est le meilleur score parmi les 5 premières cryptomonnaies. Cela représente environ 48% de plus que Ripple, qui avait le deuxième plus grand nombre de transactions enregistrées sur sa chaîne. 

Les frais de transaction d’Ethereum sont supérieurs aux frais de transaction de Ripple ; en soi, cela peut impliquer que les consommateurs optent pour Ethereum malgré ses frais plus élevés. 

Au cours des dernières 24 heures, la transaction la plus importante sur l’ensemble des blockchain s’est produite sur Bitcoin, pour une valeur de 115 846 552 dollars US. La valeur de circulation de tous les Bitcoins s’élève maintenant à environ 199,45 milliards de dollars US – ce qui signifie que Bitcoin représente environ 61,89% de l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Des investisseurs institutionnels présents sur le marché

Les fonds spéculatifs, les banques, les caisses de retraite et d’autres institutions financières ont été prompts à parler négativement du Bitcoin dans le passé. Le PDG de JP Morgan, une banque américaine a notoirement traité Bitcoin d’escroquerie, juste avant d’annoncer qu’il allait lancer sa propre cryptomonnaie.

Les gens ont tendance à ne pas aimer ce qu’ils ne comprennent pas, et jusqu’à récemment, les acteurs institutionnels ne comprenaient pas vraiment Bitcoin. La valeur des bitcoins est le résultat du nombre croissant de personnes qui en comprennent l’utilité, et il semble que les investisseurs institutionnels commencent à comprendre cette utilité.

Il y a eu une augmentation du nombre d’institutions qui investissent activement (ou envisagent d’investir) dans la cryptomonnaie. Fidelity Investments a ouvert un service de conservation de cryptomonnaie au début de 2019, ils ont mené une enquête auprès d’investisseurs institutionnels et ont constaté que 43% d’entre eux souhaitent ajouter des cryptomonnaies à leurs portefeuilles.

Une grande partie de la croissance récente que nous avons observée chez Bitcoin est le résultat de l’arrivée d’investisseurs institutionnels qui sont entrés dans l’espace avec de grandes quantités de capital. 

La capitalisation boursière de l’ensemble du marché de la cryptomonnaie est d’environ 300 milliards de dollars à l’heure actuelle, la dernière fois qu’il était à 300 milliards de dollars Bitcoin atteint des sommets historiques, ainsi que Ethereum, Litecoin, et plusieurs autres pièces supérieures. 

Cela est important parce que le manque de liquidité a été cité comme l’une des principales raisons pour lesquelles les investisseurs institutionnels sont restés à l’écart de la cryptomonnaie dans le passé.  Plus que le manque de liquidité, c’est le manque de scalabilité qui a fait que les institutions financières n’étaient pas enthousiaste concernant les cryptomonnaies.