Une nouvelle acquisition pour Visa

Les lignes entre les réseaux de paiements traditionnels et la fintech continuent de s’estomper avec l’acquisition par Visa de la firme basée à Londres.

Visa a officiellement annoncé jeudi qu’elle avait signé un accord définitif pour acquérir Currencycloud, une plateforme fintech soutenant environ 500 clients bancaires et technologiques dans plus de 180 pays.

Cette nouvelle acquisition vise à améliorer les activités de Visa dans le domaine des devises et à les étendre pour servir les institutions financières, les fintechs et les partenaires. L’opération améliorera spécifiquement la transparence et la rapidité des paiements de Visa, a déclaré Colleen Ostrowski, trésorière mondiale de la société.

L’acquisition de Currencycloud est un autre exemple de l’exécution par Visa de sa stratégie de réseau de réseaux pour faciliter la circulation mondiale des fonds. Les consommateurs et les entreprises attendent de plus en plus de transparence, de rapidité et de simplicité lorsqu’ils effectuent ou reçoivent des paiements internationaux.

La nouvelle acquisition est fondée sur une collaboration stratégique existante entre les deux entreprises, Visa détenant déjà une participation dans Currencycloud, évaluée à 956 millions de dollars, y compris les primes en espèces et les primes de fidélisation. L’année dernière, Visa a participé à un tour de financement de 80 millions de dollars pour Currencycloud aux côtés d’investisseurs tels que le conglomérat financier japonais SBI Group.

Selon l’annonce, Currencycloud maintiendra ses opérations à partir du siège de la société à Londres et conservera son équipe de direction actuelle. L’acquisition est encore soumise à l’approbation des autorités réglementaires.

Ripple tire son épingle du jeu

Cette acquisition intervient peu de temps après que Currencycloud ait conclu un partenariat avec Ripple, la société de cryptomonnaies à l’origine du jeton XRP. Currencycloud a officiellement annoncé sa collaboration avec Ripple début juillet afin d’explorer de nouveaux mécanismes pour les transactions transfrontalières, en se concentrant particulièrement sur les juridictions où les réglementations limitent les opportunités pour les petites et moyennes entreprises.

Il est important de rappeler que l’entreprise Ripple est spécialistes des paiements transfrontaliers à moindre coûts et sous n’importe quelle juridiction. Elle utilise sa cryptomonnaie le XRP comme une passerelle entre deux devises. C’est un service précieux qui peut être utilisé par les banques, les entreprises, les organisations gouvernementale qui cherche à déplacer des fonds à un bon prix et instantanément grâce à leur service d’ODL et de line of credit.  

Un porte-parole de Visa a déclaré à que les entreprises continueront à fonctionner comme des entités distinctes jusqu’à la fermeture.

La dernière acquisition intervient alors que Visa progresse dans son engagement en faveur de l’adoption des devises numériques, adoptant activement à la fois les principales cryptomonnaies comme le Bitcoin (BTC) et les monnaies stables ancrées dans la monnaie fiduciaire. La semaine dernière, Visa a approuvé l’émission d’une nouvelle carte de débit Bitcoin en Australie.

Découvrir comment investir dans le XRP.