Selon David Schwartz, directeur technique de Ripple, les stablecoins sont une tendance majeure parmi les institutions et même les banques centrales cette année. On s’attend à ce que les stablecoins soient bientôt lancés sur le registre XRP.

De nouvelles fonctionnalités en perspective

Le réseau de services financiers RippleNet, basé sur une technologie blockchain, fournit un portefeuille sécurisé, pratique et simple d’utilisation pour les détenteurs du token XRP, et les fonctionnalités du registre de leur système peuvent être étendues. Grâce à son identification intelligente des nodes, le réseau est nettement plus rapide que les réseaux de paiement comparables. En outre, les frais sont calculés immédiatement et les banques peuvent planifier leur gestion des coûts à long terme.

RippleNet a connu un développement important depuis sa création en 2012. Les utilisateurs du système ont longtemps eu la possibilité d’effectuer des transactions sur un registre décentralisé. Bientôt, ils pourront peut-être profiter d’une fonction du réseau qui leur permettra de de créer des tokens liés à des actifs, comme des stablecoins, sur le registre.

L’intégration des stablecoins dans le registre de Ripple

Selon David Schwartz, Ripple permettra à des utilisateurs tiers d’introduire de nouvelles cryptomonnaies dans l’écosystème XRP. En outre, il a mentionné les stablecoins, qui constituent une tendance majeure parmi les institutions et même les banques centrales cette année. Alors que la tendance des banques et des gouvernements à créer leurs propres tokens et stablecoins gagne du terrain, Ripple a commencé à explorer ce type d’actifs.

Les détails de cette fonctionnalité n’ont pas encore été annoncés, mais Schwartz a mentionné qu’elle pourrait être utilisée pour introduire des jetons à valeur fixe comme des stablecoins :

Une des caractéristiques que je trouve très intéressante est celle qui permettrait aux gens de lancer – enfin, les stablecoins sont le cas d’utilisation évident, mais il ne s’agit pas seulement de stablecoins – il s’agit essentiellement d’actifs liés à une certaine valeur externe.

Ripple et les autres blockchains

C’est notamment le cas d’autres blockchains. Par exemple, Tether gère des niveaux de stablecoin sur plusieurs réseaux simultanément. Toutefois, par rapport à d’autres réseaux, les jetons liés à des actifs sur le XRP auraient une liquidité assurée en raison de la mécanique du registre.

Le nombre d’entreprises d’autres pays qui rejoignent le réseau et adoptent la technologie de Ripple a augmenté. Ripple a investi massivement dans d’autres réseaux de transmission comme MoneyGram. Se concentrer sur le développement de cette fonctionnalité, plutôt que sur d’autres, pourrait permettre d’innover encore plus.

En plus de la fonction « stablecoin », XRP Ledger aura également la possibilité d’éliminer les comptes des éventuels spammeurs du réseau. Cela renforcera les avantages du réseau par rapport aux autres chaînes de blocs et le rendra différent.

Récemment, la société Ripple a également surpris la communauté avec un nouveau partenariat. Elle a en effet signé un accord avec l’une des plus grandes sociétés européennes de transferts de fonds, Azimo. L’accord fournira à Azimo le produit On-Demand Liquidity (ODL) de Ripple afin d’apporter aux Philippines des capacités d’envoi de fonds rapides et peu coûteux.