Ripple décroche un nouveau partenariat

L’entreprise Ripple à l’honneur de pouvoir effectuer les premiers paiements entre l’Inde et Oman grâce à la blockchain et le réseau RippleNet. En effet, la firme s’associe avec la Bank Dhofar, la deuxième plus grosse banque d’Oman.

La deuxième plus grande banque d’Oman, BankDhofar, a rejoint le réseau de paiement RippleNet, ce qui lui permet de se connecter à la banque IndusInd, basée à Pune, pour effectuer des paiements mobiles en temps réel.

Les clients de BankDhofar pourront utiliser son application pour transférer jusqu’à 1 000 rials (2 600 dollars) vers des comptes en Inde, a annoncé Ripple mercredi.

L’Inde est le plus grand récepteur de transferts de fonds au monde, a indiqué Ripple.

Avec plus d’un demi-million d’indien dans le sultanat d’Oman, elle est la plus grosse communauté d’expatrié de cette région, et utilise pour la majorité les services de la Bank Dhofar. Les personnes ont toujours besoin d’envoyer des fonds pour leurs familles, malgré la pandémie.

Avec ce partenariat, Ripple continue son ascension en développant son expansion au moyen orient et en Asie. Cette annonce intervient un peu plus d’une semaine après que la National Bank of Egypt se soit associée à RippleNet pour mettre en place un corridor de transfert de fonds avec les Émirats arabes unis via la société de services financiers Lulu International Exchange, basée à Dubaï.

Une possible IPO après l’affaire de la SEC

Selon le PDG de Ripple Brad Garlinghouse, il est très probable que la société tente une introduction en bourse une fois que le procès en cours avec la SEC soit terminé.

C’est la deuxième fois que l’entreprise l’affirme, après que les actionnaires aient déclaré que l’entreprise prévoyait de faire ce mouvement lors d’un appel à résultats. Après l’annonce de la nouvelle, XRP a bondi de 14 %.

La décision de Ripple d’entrer en bourse est loin d’être surprenante compte tenu du succès du lancement de Coinbase. Le premier jour où Coinbase a été cotée au NASDAQ, sa capitalisation a atteint 100 milliards de dollars à un moment donné, pour finalement terminer la journée à 85,5 milliards de dollars.

Après cette dernière annonce, le XRP a bondi de 6 % mais s’est légèrement replié à 0,90 $.

Encore selon les dires de Mr Garlinghouse, les Etats Unis d’Amérique sont le premier et le dernier pays à considérer le XRP comme un titre et non une marchandise ou monnaie échangeable sous réserve de réglementation comme le reste du monde.

La décision adoptée par la SEC surement des conséquences et un effet étendu sur la négociabilité et le statut du XRP, en dehors du marché des cryptomonnaies de près de 1 000 milliards de dollars dans le monde.

Le XRP va tester la résistance du 1 $

Le XRP est actuellement à 0,90 $ et devrait tester prochainement la resistance du dollar symbolique.

La monnaie évolue actuellement dans une range allant de de 0,87 $ à 0,97 $.

Le prix de la cryptomonnaie semble aller plus haut mais les creux dû à ces sommets sont eux aussi plus gros.

La monnaie devrait donc essayer de toucher cette résistance de 1 $ pour ensuite rechuter suite à une importante vente pour ensuite essayer de rebondir jusqu’à 1,32 $.