Ripple Labs a annoncé l’acquisition de Standard Custody & Trust Company, un gestionnaire d’actifs numériques basé aux États-Unis, marquant une expansion stratégique de ses services dans l’industrie de la cryptomonnaie. Une grande nouvelle alors que le XRP a connu une baisse très récemment.

L’acquisition, en attente d’approbation réglementaire, vise à renforcer le portefeuille de produits existant de Ripple tout en explorant de nouvelles offres complémentaires. Ripple voit cette initiative comme une partie intégrante de l’expansion de ses capacités dans les services de paiement et de gestion, visant à devenir une solution complète pour le transfert, la conversion et le stockage sécurisé utilisant la blockchain et les technologies de cryptomonnaies.

Grâce à cette acquisition, Ripple héritera du statut de société fiduciaire et des licences de transmission de fonds de Standard Custody, qui complètent les approbations réglementaires existantes. Ripple et ses filiales détiennent déjà diverses licences, notamment une BitLicense de New York, près de 40 licences de transfert de fonds aux États-Unis, une licence majeure d’institution de paiement de l’Autorité monétaire de Singapour, et une inscription de fournisseur de services d’actifs virtuels de la Banque centrale d’Irlande.

Bien que les termes financiers de l’acquisition restent confidentiels, cette démarche stratégique fait suite à l’acquisition précédente de Ripple auprès de Metaco, un fournisseur suisse de services de gestion, pour 250 millions de dollars.

La décision a été influencée par des études montrant un intérêt croissant des investisseurs institutionnels pour l’intégration des services de gestion de cryptomonnaies dans leurs opérations dans les années à venir.