« Je ne suis pas prêt à dire que Bitcoin ne vaudra plus rien, je possède toujours du Bitcoin », tels sont quelques-uns des mots prononcés par Brad Garlinghouse lors de la discussion de Davos de cette année sur la technologie des blockchain.

Garlinghouse a participé à un débat avec un certain nombre d’autres participants, dont Edith Yeung de 500 Startups, pour discuter de l’avenir des technologies Bitcoin et blockchain. Il y a souligné sa conviction que les crypto-monnaies de l’avenir seront celles qui permettront l’accès aux technologies les plus utiles.

Bien qu’il y ait eu des divergences entres les invités sur les perspectives d’avenir du Bitcoin, un consensus s’est dégagé sur la forme, largement en baisse, du marché actuel. Considérant cette baisse historiquement longue comme peu pertinente pour l’avenir de l’industrie, Yeung a déclaré sa conviction que « dans un sens c’est une très bonne chose que les marchés du crypto se soient en partie effrités, car ceux qui sont encore en construction sont ceux qui croient vraiment en cette technologie elle-même ».

Glenn Hutchins, cofondateur de Silverlake Partners, a établi un parallèle avec le début des années 90 : « Je suis arrivé pour la première fois à Davos en 2002, et tout le monde m’a dit en 2002 que l’Internet était mort parce que les actions sur Internet avaient chuté de 90% … Je ne pense pas que l’on puisse tirer des conclusions sur le potentiel de cette industrie à partir de ce qui s’est passé ces douze derniers mois ».

« Ripple est une société de paiements, pas une société blockchain »

Au milieu de la conférence, la conversation s’est tournée vers Ripple. Garlinghouse expliquant à l’auditoire qu’il ne considère pas Ripple comme une société de crypto ou une société de blockchain. « Nous sommes une société de paiement… qui utilise la technologie de blockchain pour résoudre un problème de paiement », a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’il ne s’intéresse pas spécifiquement aux crypto-monnaies pour leur propre compte mais comme un outil pour répondre à des questions telles que « Qui est le client ? Quels problèmes résolvez-vous ? Est-ce qu’il est de taille suffisante ? – les questions de base que vous devriez vous poser dans n’importe quelle affaire normale. »

Les crypto monnaies restent des valeurs d’avenir

Le PDG a toutefois expliqué pourquoi, selon lui, la technologie de la chaîne en bloc a de vastes implications pour l’industrie. « Il y a une opportunité de modifier fondamentalement le fonctionnement des institutions financières modernes », a-t-il ajouté, ajoutant que « les banques disposent actuellement d’environ 10 billions de dollars US » sur des comptes nostro/vostro « pour permettre les paiements transfrontaliers ».

Davos, également connu sous le nom plus officiel de Forum économique mondial, est un événement annuel qui se tient en Suisse et qui réunit dans un cadre informel des personnalités éminentes de l’économie, de l’industrie et de la géopolitique.

Cependant, les présidents des États-Unis, de la Chine et de la Russie ayant manqué l’événement cette année, l’édition 2019 – qui s’est terminée hier après quatre jours de discussions – semble être l’une des conférences les moins mouvementées de ces dernières années.