Le service de paiement BitPay lance un nouveau support pour le XRP.

Le co-fondateur de BitPay, Tony Gallippi, confirme que les utilisateurs pourront désormais acheter des cartes cadeaux avec du XRP dès la semaine prochaine.

 

Les cartes-cadeaux permettent aux détenteurs de crypto de dépenser facilement leurs biens numériques parmi une longue liste de grandes enseignes, dont Amazon, Burger King, et Domino’s, pour citer les plus connues des Français.

Une nouvelle utilisation du XRP

Bitpay offre aux entreprises et aux particuliers un moyen facile d’accepter des paiements en crypto, ainsi que de stocker leurs actifs numériques. L’entreprise avait déjà ajouté le support pour les paiements XRP en octobre dernier, après s’être associée à Ripple.

Le directeur du produit BitPay, Sean Rolland, déclare que la vitesse et l’évolutivité du XRP le distinguent de la plupart des actifs du marché.

Les clients de BitPay tirent parti de la promesse de la technologie blockchain. Grâce au XRP, ils peuvent offrir une option de paiement rapide, économique et évolutive. L’ajout du XRP comme prochain actif blockchain pris en charge par BitPay élargit le choix des blockchains dans l’espace de paiement.

Bien que son service de cartes cadeaux soit destiné aux États-Unis, BitPay affirme qu’il permet de traiter des paiements crypto dans plus de 200 pays à travers le monde.

Une fausse page Ripple Insight

Un article récent sur la plate-forme Coil a mis en garde les utilisateurs contre un nouveau type d’activité frauduleuse concernant le registre XRP.

Selon « xrplorer », l’auteur de l’article d’alerte, les escrocs ont pris pour cible les lecteurs d’une fausse page Ripple Insights, créée en apportant des modifications subtiles à la page originale et en utilisant des caractères spéciaux pour donner une impression de nouveauté. Les escrocs ont ensuite rempli la fausse page Ripple Insights avec de faux articles sur des airdrops et des cadeaux.

xrplorer » explique ainsi :

Les attaquants avaient un plan. D’abord, faire une réplique de Ripple Insights, en utilisant des caractères spéciaux dans le nom de domaine pour le faire paraître légitime [rippłe != ripple]. Ensuite, ajouter un article sur un airdrop massif, en faisant la promotion d’une nouvelle fonctionnalité « Claim » pour le registre XRP. Troisièmement, ajouter un lien vers une réplique du site web de Bithomp, à partir de l’article, avec un outil permettant d’utiliser ladite fonction « Claim ». Un faux outil, qui sert uniquement à envoyer des codes au site web des attaquants afin qu’ils puissent prendre le contrôle total du compte.

En outre, « xrplorer » a noté que dans l’après-midi du 16 janvier, les attaquants ont effectué les « premiers tests » dans lesquels des petits paiements par 88 [0,000088 XRP] ont été envoyés par le biais du registre, avec les mentions « Welcome Magic! » ou « Magix!!”.

Une fois les premiers tests terminés et les faux sites web prêts, des milliers de 88 paiements ont été envoyés directement sur des comptes XRP qui, selon « xrplorer », étaient visés par la balance. Il y avait également un lien qui faisait la promotion d’un faux airdrop, « sans autre but que d’attirer les codes des destinataires ».